Réservez vos vacances dans le Vaucluse

hello@lacouteliere.com

Ouvert du 29 mars au 4 octobre 2019

La Sorgue, la belle riviere

C'est ça l'esprit Coutelière, goûtez et vous aller adorer !

La Sorgue est une rivière à découvrir lentement, à savourer, à ressentir, à mériter surtout... L'eau est limpide, transparente, fraîche (13° même en été)... idéal pour les jeux d'eau, la pêche, le canoë, ou la sieste ! Certains préféreront jouer dans cette eau aux teintes vert émeraude, lézarder au soleil, chasser les papillons ou les libellules, taquiner le poisson, piquer un plongeon... et vous ?

Le saviez-vous, le camping La Coutelière longe la Sorgue sur presque 500m et offre plusieurs accès directs, sécurisés et privatifs à la rivière. Cette rivière et ses berges font parties du réseau européen Natura 2000 du fait de la présence d'espèces rares de faune et de flore. L'objectif de la démarche Natura 2000 consiste à préserver ces richesses et ce patrimoine naturel rare.

plus près de la rivière !

Il était une fois la Sorgue…
un endroit insolite et unique,
un havre de paix, d’eau et de verdure
qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte !
4 accès directs, privatifs et sécurisés à la rivière

canoë

En famille ou entre amis, venez descendre cette rivière, profiter pleinement des paysages qui défilent au gré du courant et faire connaissance avec les habitants de ce paradis vert : canards, libellules, truites, ombres communs, martins pêcheurs… vous verrez c’est un moment exceptionnel !
Parcours 7km (durée 1h45mn), pause à mi-parcours et retour en mini bus, ouvert à partir du 20 avril 2019

pêche

En accès direct du camping, la Sorgue est un paradis pour les pêcheurs. La pêche dans cette rivière de 1ère catégorie se fait sur des poissons sauvages, issus de la reproduction naturelle et particulièrement méfiants (truite fario ou arc en ciel, ombre commun, saumon de fontaine…).
Du 6 avril au 17 mai 2019 – pêche à la truite, sur les berges (protection des frayères)
A partir du 18 mai et jusqu’au 15 septembre 2019 – pêche truite et ombre commun, les pieds dans l’eau